Le Vieux Château de Genissac

Le Château dénommé Le Vieux Château est situé dans la commune de Génissac, il est édifié  en 1354 sur le rebord d'un coteau à pentes raides qui domine la large vallée de la Dordogne.

Le Vieux Château de Génissac est une Bastide ou une ancienne forteresse construite suivant un plan classique. Elle est constituée par un quadrilatère ceint de fossés et renforcée sur trois angles par des tours rondes et sur le quatrième par un donjon carré.

Les tours étaient reliées entre elles puis au donjon par des hauts murs au sommet desquels se trouvent des chemins de ronde.


 

Un des murs, à proximité du donjon est percé d'une porte équipée d'un pont levis qui permettait de franchir des douves sèches.

 

Au centre de l'édifice se trouve une cour centrale avec un puits profond de 18 mètres, une salle voûtée, souterraine qui devait servir de réserve à grains, et un souterrain d'évacuation en cas de siège.

 

 

L'ensemble des constructions était entouré de douves sèches qui constituaient un obstacle supplémentaire vers l'intérieur des terres, le nord et l'est étant protégés par une dénivellation naturelle.


 

Au début du XVIème siècle, Michel de Chassaigne fit surélever l'ensemble. Au XVIIIème siècle les fossés disparurent.

 

Dans la première moitié du XIXème siècle, un des propriétaires abattit la tour sud-est. Ces travaux sont les seules modifications réalisées sur le château qui donc n'a pas souffert des enrichissements habituellement faits sur les demeures de cette qualité durant le XIXème siècle.


 

Le donjon est une grosse tour carrée couronnée d'un chemin de ronde crénelé sur mâchicoulis chacun étant soutenu par trois corbeaux superposés.

  • La salle du rez-de-chaussée, au sol dallé de pierre, possède une belle voûte d'ogive quadripartie aux nervures retombant des culots (gothique).
  • Le premier étage, outre son carrelage ancien, conserve côté nord sa cheminée de pierre et, logé dans une tourelle, l'escalier à vis qui dessert les niveaux supérieurs.

 

La Chapelle


Le 15 janvier 1500, Michel de Chassaigne fonde, avec sa femme Marguerite de Gontaut, le couvent de Notre Dame de Recouvrance, de l'ordre des frères prêcheurs.

 

Il fait ainsi élever une petite église située à l 'intérieur de la vaste enceinte qui entoure alors le Château et la basse-cour.

 

Un chapitre composé d'un doyen et de quatre chamoines s'y installe.


Le Vieux Château de Génissac

Classé I.S.M.H.

 

Monument historique ouvert au public

 

du 15 juillet au 15 août

et pendant les vacances scolaires 

de 10h à 12h et de 14h à 18h

 

Pour les groupes sur rendez-vous : 05 57 24 48 41